Les noms d’Astérix décryptés

 

Les noms d’Astérix décryptés

 

drôle de français
Crédit photo: Ateliercontemporain.com

Astérix et Obélix, piliers de la culture BD francophone, et même du patrimoine lexical français puisque de nombreuses expressions issues de ces albums de Goscinny et Uderzo ponctuent désormais notre langage. Même si l’on sait reconnaître d’où viennent les expressions « Par Toutatis ! » ou « Pourvu que le ciel ne nous tombe pas sur la tête ! », sait-on ce qui se cache derrière les noms utilisés par les auteurs au fil des pages ? À découvrir de toute urgence, c’est truculent !

 

Astérix et Obélix ne sont autre que des mots dérivés de « un astérisque » (signe en forme d’étoile, indiquant un renvoi) et « une obélisque » pierre levée, de forme quadrangulaire, terminée par une petite pyramide.

 

Mais ce n’est pas tout puisque les autres personnages ne sont pas en reste :

Idéfix, le petit chien d’Obélix fait penser à « une idée fixe ».

Abraracourcix, le chef du village renvoit à « à bras raccourcis » qui fait immédiatement penser à l’expression « Tomber sur quelqu’un à bras raccourcis » qui veut dire s’en prendre à quelqu’un avec une grande violence, en lui donnant beaucoup de coups.

Quant au barde Assurancetourix et sa voix de casserole, facile : « assurances tous risques », contre les bris de glace, évidemment!

Les grands bagarreurs sont également bien choisis, avec le poissonier Ordralfabétix « ordre alphabétique » et le forgeron Cétautomatix, le forgeron « c’est automatique »

Quant à Agecanonix, « une personne d’un âge canonique » veut dire une personne très… âgée, cqfd !

 

Les camps romains eux aussi ont un sens en français plutôt limpide, mignon même :

Petibonum pour « un petit bonhomme »,

Babaorum  « un baba au rhum » qui est un gâteau imbibé de rhum,

et enfin Laudanum pour « du laudanum », une teinture d’opium utilisée en médecine.

 

Aller, en bonus, voici quelques autres personnages à découvrir au gré des album qui font toujours rire, de génération en génération !

Dans Astérix en Hispanie, le chef espagnol s’appelle Soupalognon y crouton soit…  « soupe à l’oignon, et croûtons », tout simplement !

Les noms des soldats et autres romains sont toujours très bien choisis, notamment Namaspamus qui rappelle le fameux proverbe français : « Pierre qui roule n’amasse pas mousse ».

Le préfet Encorutilfaluquejelesus = Encore eut-il fallu que je le susse, est notre préféré, avec l’utilisation de son subjonctif imparfait du verbe savoir. Hilarant !

Enfin, le soldat s’appelle Quatrédeusix reprend la formule mathématique telle que nous la lisons à l’oral « quatre et deux, six » soit « 4 + 2 = 6 ».

Source : http://www.myprofe.com/french/asterix.htm

 

Et pour trouver l’école faite pour toi, CourseFinders est l’outil idéal.

 

D’autres articles à (re)découvrir pour les curieux des langues :

 

Pour ne manquer aucun des articles de CourseFinders.com, suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Anne-Claire Grégoire pour CourseFinders

 

Find your perfect language school Search CourseFinders to find the course for you