Quoi de neuf pour la Journée internationale de la langue maternelle ?

 

Quoi de neuf pour la Journée internationale de la langue maternelle ?

 

Une fois n’est pas coutume, nous parlons de langue maternelle !

 

Mother Language Day

 

Et oui, le 21 février prochain nous célébrerons la 18e édition de la Journée internationale de la langue maternelle, proclamée pour la première fois par l’UNESCO le 21 février 2000. Elle est célébrée depuis lors chaque année dans les pays membres de l’organisation onusienne et à son siège parisien. Bien qu’elle ne semble concerner qu’une langue, la nôtre, la maternelle, elle a néanmoins pour objectif de promouvoir la diversité linguistique et culturelle, mais aussi le multilinguisme.

En effet, alors que de nombreuses langues disparaissent dans le monde entier au rythme d’une langue éteinte toutes les deux semaines ( !), notre diversité culturelle pourrait bien être menacée. Cette 18e édition est également l’occasion de revenir sur le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme de 1948, dont le texte est à découvrir ici, et dont voici un extrait de l’article 2 : “Chacun peut se prévaloir de tous les droits et de toutes les libertés proclamés dans la présente Déclaration, sans distinction aucune, notamment de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, d’opinion politique ou de toute autre opinion, d’origine nationale ou sociale, de fortune, de naissance ou de toute autre situation.”

Le thème de cette année est : « Préservation de la diversité linguistique dans le monde et promotion du multilinguisme en vue de réaliser les objectifs de développement durable ». L’UNESCO prévoit également, à l’occasion de cette année, de mettre l’accent sur cette diversité culturelle et le multilinguisme comme éléments fondamentaux du développement durable, prévus dans les cibles 4.6 et 4.7 du quatrième Objectif du Développement Durable (ODD), en rappelant dans son communiqué que « Les ODD s’appuient sur la diversité linguistique et le multilinguisme comme contribution essentielle à l’éducation à la citoyenneté mondiale. Ils constituent, en effet, des vecteurs de promotion du dialogue interculturel et du vivre- ensemble. »

L’occasion pour chacun de nous de reconnaître notre langue maternelle et de se renseigner dessus. Pour les francophones, pourquoi ne pas saisir cette occasion pour (re)découvrir l’histoire de la langue française ?

 

Pour plus d’informations sur cette journée, rendez-vous sur les réseaux sociaux (#MotherLanguageDay) et sur:

–      https://fr.unesco.org/international-days/international-mother-language-day

–      http://www.un.org/fr/events/motherlanguageday/.

Et pour savoir ce qui est organisé pour cette journée :

–      https://en.unesco.org/sites/default/files/imld2018-programme-fr.pdf

–      http://www.un.org/en/events/motherlanguageday/events.shtml

Pour aller plus loin, voici quelques pages thématique sur le site de l’UNESCO qui mérite quelques minutes de lecture instructive :

–       Patrimoine vivant et langues maternelles

–       L’éducation transforme la vie

–        Accès à l’éducation

–       Construire des sociétés du savoir

 

CourseFinders c’est aussi des articles à redécouvrir :

 

 

Et pour trouver l’école faite pour toi, CourseFinders est l’outil idéal.

 

Pour ne manquer aucun des articles de CourseFinders.com, suivez-nous sur Facebook et Twitter.

Anne-Claire Grégoire pour CourseFinders

 

Find your perfect language school Search CourseFinders to find the course for you